• tristanog

Mes vins pour les fêtes - Guy Sarton du Jonchay (Vidal-Fleury)

Mis à jour : avr. 20


Tout d'abord, il n'y aura pas de Vidal-Fleury à ma table car je bois rarement mes vins. Et cette année, comme j’ai des origines étrangères, l’idée qui m’est venue est de faire ma sélection de Noël principalement en dehors de la France.


Je vais donc refaire un tour des rouges du Nord-Ouest de l’Espagne (Navarre, Rueda, Torro, Rioja) qui ont des vins plutôt charpentés et basés sur l’élevage.


Pour les blancs, j’irai plutôt vers les Xérès qui on l’avantage de balayer un spectre très large, du très sec au moelleux voire liquoreux avec des élevages oxydatifs.


Comme ça fait une quinzaine d’année que je ne suis pas allé dans ces régions, je vais demander des conseils à des copains qui travaillent en Espagne.


Pour accompagner ces vins je vais par contre rester fidèle au Sud-Ouest : du jambon noir de Gascogne pour faire écho au Pata Negra espagnol et du canard sous toutes ses formes : foie gras, aiguillettes, confits… avec les rouges espagnols bien structurés et charpentés ça ira bien.


Je vais aussi prendre des desserts de chez nous comme les croustades, avec un Armagnac très vieux et très sec comme je les aime. Je vais aller là aussi faire appel à des copains gersois et on va faire quelques échanges de bouteilles.


Maintenant que j’y pense j’ai aussi envie de boire quelques Bandol, des mourvèdre avec des élevages très prononcés.


Et en blanc, des Pacherenc du Vic-Bilh. Une fois encore je vais demander conseil à des copains pour qu’ils me fassent découvrir des vignerons que ne connais pas forcément. C’est la découverte qui m’intéresse.


Même si je peux recommander le très bon Pacherenc de la cave coopérative de Plaimont où j’ai travaillé il y a des années.



Guy Sarton du Jonchay, d’origine franco-argentine a travaillé dans les deux hémisphères avant de de reprendre en 2008 la direction de Vidal-Fleury où il élabore tous les vins. Vidal-Fleury est la plus ancienne maison de la vallée du Rhône toujours en activité. Thomas Jefferson, grand amateur de vin, visita le domaine en 1787, alors qu’il était encore ambassadeur des États-Unis en France.



VIDAL-FLEURY

48 route de Lyon – 69420 Tupin et Semons

+33 (0)4 74 56 10 18

contact@vidal-fleury.com

vidal-fleury.com

facebook.com/VidalFleury

RESTONS 
EN CONTACT

11 rue des Petites Écuries

l 06 59 55 40 77

Email tristan@bigbouffe.com

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White Twitter Icon
  • White Google+ Icon